5 idées reçues sur le beurre de karité !

Le beurre de karité possède de nombreux bienfaits pour la peau et les cheveux. Malheureusement, beaucoup de gens ont des idées reçues qui s’avèrent totalement fausses. Nous vous proposons de rétablir la vérité et de tordre le cou aux idées toutes faites sur le beurre de karité.

 

1/ Le beurre de karité sent mauvais ou fort

La qualité du karité dépend de sa fabrication : récolte des noix à maturité au pied de l'arbre, tri sélectif des amandes, nettoyage du beurre de karité avec une eau propre, conditions de stockage, ... Si ces étapes indispensables ne sont pas respectées et maîtrisées, le karité a une odeur désagréable, acide. Une noix de karité pourri suffit à donner une odeur nauséabonde à tout le lot.


Un beurre brut de karité de bonne qualité a une légère odeur naturelle de noisette qui s'estompe quelques minutes après l'application.


La désodorisation d'un beurre de karité par solvant chimique (hexane) ou par injection de vapeur d’eau, n'est donc pas nécessaire, sauf à masquer un karité de médiocre qualité, voire rance.

 

2/ Le beurre de karité est comédogène

Faux ! Le beurre brut de karité, même à 100%, n'est pas comédogène, n'obstrue pas les pores et ne favorise pas l'acné. A la différence du karité raffiné (= dénaturé, désodorisé, blanchi) qui a perdu jusqu’à 80% de ses bénéfices dans les opérations de raffinage.


Sur une échelle de 5, l’indice de comédogénicité du karité pur est de 0, soit non comédogène comme l’huile d’argan, de nigelle, d’avocat, … L’huile de coco étant à 3-4, donc comédogène !


Le karité pur convient à une application sur le visage, y compris pour les peaux grasses ou acnéiques et peut intégrer efficacement votre routine beauté. Comme l’huile de jojoba, le beurre de karité brut a les mêmes propriétés que le sébum.


Le beurre de karité brut est un soin nourrissant, réparateur et apaisant grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes, ainsi qu'à sa richesse en vitamines A, D, E, F. Il atténue les rougeurs cutanées, les imperfections, les cicatrices d’acné, la sensation de tiraillement, nourrit les zones sèches et unifie le teint. Le karité brut possède bien d’autres avantages pour la peau et les cheveux.

 

3/ Le beurre de karité certifié bio est forcément brut, non raffiné

Non, pas forcément ! D’une part, il n'existe aucune réglementation qui informe le consommateur sur la qualité du beurre de karité : brut ou raffiné (= dénaturé, désodorisé, blanchi). Vous n’aurez pas plus d’indication en consultant la liste INCI.

Le beurre de karité raffiné peut aussi mentionner des allégations marketing comme « 100% naturel », « pur beurre de karité », « karité extra pur », …


Et d’autre part, les labels bio (COSMOS, Nature & Progrès, …) autorisent la certification du beurre de karité raffiné. Donc, un karité raffiné peut être certifié bio et vendu en magasin bio. Et inversement, un beurre de karité peut être brut et non bio.


Comment faire la différence ? Questionner la marque et ouvrir le pot pour vérifier quelques points caractéristiques :

couleur blanche = karité raffiné VS couleur dans les nuances de jaune = karité brut, pur

- absence d’odeur = karité raffiné VS douce odeur de noisette = karité brut, pur

texture granuleuse, pâteuse = karité raffiné VS texture solide, lisse = karité brut, pur


Vous êtes informé à présent et souvenez-vous que le beurre de karité brut est plutôt rare en cosmétique !

 

4/ Le beurre de karité est difficile à appliquer

Le beurre de karité a parfois une texture dure, difficile à étaler. C'est parce qu'il existe deux variétés de karité, choisissez la bonne !


On identifie deux sous-espèces de karité :

Vitellaria paradoxa présent en abondance en Afrique de l'Ouest : Côte d'Ivoire, au Ghana, au Mali, au Burkina Faso, au Bénin et au Nigéria. Il s’agit de la variété classique, la plus répandue de beurre de karité.

Vitellaria nilotica originaire d’Afrique de l'Est, dans les régions isolées du nord de l'Ouganda et du Soudan du Sud.


Le beurre de karité Nilotica a une texture lisse, crémeuse et onctueuse, en raison de sa teneur plus riche en oléine 
que la variété de l’ouest africain. Cela est dû aux différences génétiques entre les arbres à karité d’Afrique de l’Ouest et les arbres à karité d’Afrique de l’Est.


Donc pour un beurre de karité doux et fondant qui pénètre facilement sur la peau et les cheveux, privilégiez le Nilotica ! C’est d’ailleurs cette variété pure que le MOLY a choisi de vous proposer.

 

Répartition géographique de la production de beurre de karité en Afrique

5/ Le beurre de karité n’est pas comestible

Il fallait bien qu'on parle de nourriture à un moment donné ;)

Le karité est une huile végétale, consommée depuis des millénaires dans la cuisine traditionnelle africaine. On le retrouve dans certaines sauces ou pour la friture, comme par exemple les beignets de fleurs de courgettes.


En Occident, l’huile de karité est de plus en plus présente dans les recettes de margarine végétale, sous la mention « matière grasse végétale », comme l’huile de palme. Difficile donc de bien savoir ce que l’on mange… Idem dans l’industrie du chocolat où le beurre de karité est utilisé comme substitut au beurre de cacao.


Le beurre de karité est un bon gras pour la santé, riche en oméga 3 et faible en acides gras saturés (le mauvais gras pour la santé). 
Attention, si vous souhaitez en ingérer, veillez bien à ce qu'il soit de qualité alimentaire !!

 

5 idées reçues sur le beurre de karité

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés