Comment laver vos lingettes démaquillantes vite fait, bien fait ?

Les cotons réutilisables sont des incontournables du zéro-déchet. Pourtant, vous êtes nombreuses à vous demander comment laver vos lingettes démaquillantes et venir à bout des taches de maquillage. Bonne nouvelle : vous avez déjà tout ce qu’il faut dans vos placards pour nettoyer un coton démaquillant lavable dans les règles de l’art. Et sans trop d’huile de coude !

Laver et blanchir ses lingettes démaquillantes réutilisables

Comment laver vos lingettes démaquillantes sans faux pas

  • Tache incrustée ? Ne cédez pas à la tentation de frotter vos lingettes avec une brosse à ongles ou une éponge abrasive. Vous abîmeriez les fibres de bambou ou de coton.
  • Faites une croix sur les détachants agressifs de type eau de Javel. Il existe des solutions beaucoup plus soft pour venir à bout des vilaines traces de maquillage !
  • On vous déconseille d’utiliser de l’adoucissant avec vos lingettes démaquillantes. Le principe de ce type de produit est de déposer une fine pellicule sur le linge. C’est doux, mais ça diminue le pouvoir d’absorption de vos cotons à démaquiller.
  • Lors du lavage, ne mélangez pas vos disques démaquillants lavables (souvent blancs ou beiges) avec des couleurs. Ils griseraient avant l’heure.
  • Évitez de jeter vos disques démaquillants en vrac dans le tambour de votre machine à laver. Ce serait dommage de les perdre ! Mettez-les plutôt dans un filet de lavage en coton.

Entretenir vos cotons démaquillants au quotidien avec du savon

Laver vos lingettes démaquillantes après chaque utilisation est le meilleur moyen d’optimiser leur durée de vie. Au passage, vous limiterez également les problèmes de taches tenaces. Inutile de lancer une machine tous les jours. Un lavage à la main à l’eau savonneuse fait parfaitement l’affaire !

Quel savon choisir ?

Le savon est une valeur sûre pour nettoyer un coton démaquillant lavable tout en douceur. Ne sacrifiez pas vos super savons bio pour le visage et le corps à cette tâche, ce serait du gâchis. On vous propose 3 solutions beaucoup plus économiques, écologiques et efficaces.

  • Nos copeaux de savon en vrac : ce sont des résidus de découpe de nos fameux savons saponifiés à froid ! Dilués dans un peu d’eau chaude, ils garderont vos cotons bien propres.
  • Le savon de Marseille : composé d’un minimum de 72 % d’huile végétale, ce grand classique de la salle de bains écolo nettoie et détache à merveille en cas de résidu tenace.
  • Le savon noir : formulé sur une base de potasse et d’huile d’olive ou de lin, ce dégraissant millénaire est parfait pour décrasser les lingettes très sales.

5 étapes pour nettoyer votre coton démaquillant lavable

  • Mouillez votre disque démaquillant réutilisable.
  • Trempez-le dans de l’eau savonneuse tiède ou passez le savon à sa surface.
  • Frottez délicatement jusqu’à élimination de la majorité des dépôts de maquillage.
  • Rincez abondamment, essorez et laissez sécher.
  • À la prochaine lessive, hop ! dans le tambour.

Eau dure ? Un demi-verre de vinaigre d’alcool dans la machine à laver remplace à merveille l’adoucissant. Ses propriétés anti-calcaire gardent vos lingettes bien douces et souples.

Encore taché ? Tentez un décrassage profond au bicarbonate de soude

Entretenir ses lingettes démaquillantes au jour le jour, c’est la base. Mais ce n’est pas toujours suffisant pour conserver des cotons réutilisables immaculés. Malgré tous vos efforts, des auréoles peuvent continuer à vous narguer. Pire, le gras de votre démaquillant, de votre fond de teint ou de votre mascara waterproof finit par s’incruster. C’est pour cette raison qu’un petit décrassage en profondeur s’impose tous les 6 mois. Vous verrez, rien de plus simple.

  • Dans une cuvette, versez 250 mL de vinaigre blanc.
  • Ajoutez 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude.
  • Jetez-y tout de suite vos lingettes démaquillantes et mélangez avec une spatule.
  • Une fois que la « mousse » a disparu, complétez avec 1 L d’eau chaude.
  • Laissez tremper vos carrés démaquillants pendant une nuit.
  • Le lendemain, rincez-les et faites-les tourner en machine à 40 °C.

Comment ça marche ? La rencontre du vinaigre et du bicarbonate de sodium provoque une réaction chimique acido-basique qui se traduit par une effervescence. C’est cette action mécanique de la mousse qu’il faut exploiter pour décoller et déloger la crasse de vos lingettes lavables.

Blanchir ses lingettes démaquillantes au percarbonate de soude

En dernier recours, on dégaine le costaud de la bande : le percarbonate de soude. Il est parfois assimilé à de l’eau oxygénée solide. (Alors, on évite de le toucher à mains nues.) Composé de peroxyde d’hydrogène et de carbonate de sodium, il se comporte comme un excellent agent détachant, blanchissant et désodorisant. S’il y en a un qui peut rendre éclat et blancheur à vos disques démaquillants, c’est bien lui !

  • Dans une cuvette, versez 1 L d’eau chaude à minimum 40 °C. En dessous de cette température, le percarbonate de sodium n’est pas actif.
  • Diluez 2 cuillères à soupe de percarbonate de soude en mélangeant avec une spatule.
  • Ajoutez vos lingettes réutilisables et laissez-les mariner pendant une nuit.
  • Rincez, essorez et zou ! en machine.

L’astuce en + : vos lingettes étouffent sous des couches de rouge à lèvres ou de produits crème bien gras ? Ajoutez une cuillère à soupe de cristaux de soude (attention, ne confondez pas avec la soude caustique !) au duo eau + percarbonate. Votre mélange n’en sera que plus dégraissant.

Et le séchage, alors ?

On vous explique depuis tout à l’heure comment laver vos lingettes démaquillantes… Mais savoir comment les faire sécher, c’est tout aussi important ! Saviez-vous par exemple que le sacro-saint sèche-linge risque de faire rétrécir vos délicates lingettes en viscose de bambou ? Un séchage à haute température une fois de temps en temps, ce n’est pas un drame. Mais n’en faites pas un réflexe.

Dans l’idéal, faites sécher vos disques démaquillants à l’air libre. Ainsi, vos jolies lingettes en bambou conserveront leur forme. En plus, vous verrez qu’elles sèchent très vite ! Le must ? Les laisser au soleil. Bien que majoritairement filtrés par la couche d’ozone, certains rayons ultraviolets ont des propriétés assainissantes et blanchissantes dont il serait dommage de se priver.

Nettoyer vos lingettes régulièrement, c’est (très) important !

Huile démaquillante, maquillage, sébum, impuretés, particules de pollution… Lors du démaquillage, tous ces corps gras forment un cocktail détonant à la surface de votre lingette. Au contact de l’air, il s’oxyde et se transforme en nid à bactéries. Hors de question, donc, d’utiliser une lingette qui a déjà servi la veille sans la nettoyer convenablement au préalable ! Votre peau vous remerciera.

Le secret : gardez-en plusieurs sous le coude pour tourner et éviter de vous retrouver à sec. Pour vous simplifier la vie, nos lingettes démaquillantes lavables Le Moly arrivent chez vous par lot de 3. Chacune résiste à une moyenne de 300 à 500 lavages et reste toute douce. Avec un ou deux paquets, vous voilà tranquille pour plusieurs années. Bye bye les cotons jetables… et sans regret !

 

Gardez ces conseils et astuces sous la main ! Epinglez-moi ;) 

Lingettes démaquillantes réutilisables : comment les laver et les blanchir rapidement ?

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés